maxresdefa789.jpg

Rituels bouddhiques

La liste des pratiques bouddhiques de rituel spirituel (puja) de la tradition tibétaine est longue : elle va de la simple offrande d'une fleur devant une image du Bouddha aux formes les plus complexes et colorées des pujas du Vajrayana.

Les rituels du Vajrayana impliquent l'utilisation d’objets particuliers, d'offrandes, de gestes, de récitations de mantras, de visualisations, etc. Elles se fondent sur une éthique juste, la motivation d’éveil caractérisée par l’amour et la compassion et suppose d’avoir reçu la transmission d’un maître qualifié, d’en avoir étudié le sens et d’avoir intégré les aspects formels des rituels. Il suppose également d’avoir une compréhension de la vacuité, le fait que les êtres et les phénomènes n’ont pas d’existence substantielle. Sa pratique passe notamment par l’accomplissement de rituels dans lesquels le corps, la parole et l’esprit sont investis :

  • Les méditations sur le corps se font au travers de visualisations de supports symboliques représentant les qualités éveillées. Ces supports prennent la forme de divinités (ou support) de méditation.

  • La pratique au niveau de la parole s’exprime par la récitation de mantras (littéralement « ce qui protège l’esprit ») qui permettent d’actualiser les qualités inhérentes présentes en chacun.

  • Culltiver les états d’esprit indiqués dans les différents rituels permet de rassembler les conditions pour clarifier l’esprit.

Nombre des personnes qui commencent à s'intéresser à la pratique du bouddhisme après être venues à des sessions dans un centre sont attirées en premier lieu par les sessions d'introduction à la méditation. D'autres peuvent rencontrer les aspects spécifiquement « bouddhiques » parce qu'ils ont pu lire des livres sur le bouddhisme ou ont suivi des cours de yoga par exemple. Quelle que soit son approche, si une personne désire approfondir son intérêt pour le bouddhisme, l'étape suivante est généralement de se rendre à une séance de méditation au Centre bouddhique le plus proche. Il y a des chances que ce soit là, pour la première fois, qu'elle fasse la rencontre d'un aspect de la pratique bouddhique dont elle n'a jamais fait l'expérience auparavant. Puis, progressivement, elle acceptera de participer à des rituels bouddhiques.

 

Le but fondamental du rituel bouddhiques est la résolution d'un dilemme fréquent, presque quotidien : la difficulté que nous avons tous à transposer la théorie en pratique. Le rituel bouddhique implique tous les participants, et il les implique complètement, c'est-à-dire en actions du corps, de la parole et de l'esprit. L'utilisation d'objets symboliques dans les rituels est commune à toutes les écoles du bouddhisme. Ces objets rituels fournissent non seulement un contexte physique, mais aussi, idéalement, aident à évoquer visuellement la beauté spirituelle de l’Éveil.

Monastère Drikung, Ladakh
Monastère Drikung, Ladakh

press to zoom
Monastère Arling, Leh, Ladakh
Monastère Arling, Leh, Ladakh

press to zoom
Monastère Drikung, Ladakh
Monastère Drikung, Ladakh

press to zoom
Monastère Drikung, Ladakh
Monastère Drikung, Ladakh

press to zoom
1/12

L'objet central de la plupart des autels bouddhiques, est une représentation du Bouddha : une peinture, une image, une statue ou une bougie représentant l’Éveil, ou l'un des bouddhas et bodhisattvas symbolisant différents aspects de l'esprit Éveillé. En termes de signification, ces différents objets devraient idéalement parler d'eux-mêmes, mais, au début au moins, il faut parfois un moment pour s'habituer à certaines des formes plus « ésotériques » telles qu'Avalokiteshvara à mille bras ou aux bouddhas courroucés du Vajrayana.

 

Les mantras sont récités pour utiliser le son, la forme et le pouvoir de la parole qui permettra de maîtriser l’esprit. Lorsque vous récitez un mantra, il est extrêmement important de garder une concentration pointue sur les trois yogas du corps, de la parole et de l’esprit. Votre esprit devrait être dans un état de conscience pure lorsqu’il accompagne les syllabes du mantra. Il est très important de stabiliser votre esprit sur la concentration des syllabes, le son du mantra, et les autres éléments de pratique. 

Nous ayant mené aussi loin que peuvent le faire les images, nous ayant mené jusqu'au seuil du transcendant, elle nous laisse avec un aperçu de la Réalité elle-même, la Réalité telle qu'incarnée en les bouddhas et bodhisattvas dont on récite à nouveau des mantras pour conclure la puja. Ces symboles sonores nous permettent de faire directement et de façon non conceptuelle l'expérience des qualités de l'Éveil. Peut-être ceci nous mène-t-il presque au-delà des mots. Le rituel spirituel se termine toujours avec le transfert du mérite et le renoncement de soi.

f76e7e5118b4887acacab0ae864523ba.jpg
phurba.jpg
c49861a5446e4c806b68c5ade6626d17.jpg

"Un chemin spirituel est un voyage intérieur qui commence par des questions sur qui nous sommes et sur la nature et le sens de notre existence. C'est naturellement un processus d'introspection et de contemplation."

Dzogchen Ponlop