La Glorieuse lignée Drikung Kagyu

the_group.jpg

À Propos

Drikung est l’une des lignées de l'école Kagyupa du bouddhisme tibétain. Son fondateur, Kyobpa Jigten Sumgön (Drikung Jigten Sumgön Rinchen Pal, 1143-1217), disciple de Phagmodrupa, érigea au Tibet le monastère de Drikung Thil en 1179, le premier centre monastique de la lignée. Drikung tire son appellation de la région du même nom. Le fondateur Kyobpa Jigten Sumgön prédit à maintes reprises, «À l'avenir, mon enseignement prospérera par le biais de deux Bodhisattvas, qui seront comme le Soleil et la Lune, par leurs qualités de compassion et de sagesse».

A ce jour, l'autorité spirituelle de la lignée est détenue par Sa Sainteté le 37ème Drikung Kyabgön Chetsang, né en 1946, qui siège au Drikung Kagyu Institute à Dehradun, en Inde. Considéré comme une émanation de Chenrezig, la divinité de la compassion, il est comme le Soleil. Quant à Sa Sainteté le 36ème Drikung Kyabgön Chungtsang, né en 1942, est basé à Lhassa (Tibet). Considéré comme une émanation de Manjushri, la divinité de la sagesse, il est comme la Lune.

La lignée Drikung détient les précieux enseignements de tous les Yanas (voies de pratiques spirituelles) enseignés par le Bouddha Shakyamouni. Cette lignée détient la transmission complète des pratiques méditatives des Cinq Chemins Profonds du Mahamoudra et des Six Yogas de Naropa.

12148164398492219167
DSC_1970
unnamed
slide_04-730x365
Drigung_monastery
Drikung_Kagyu_Rinchen_Ling_Ext_Comp

La lignée Drikung détient également le cycle Dzogchen du Yang Zab (« Les pratiques de la vision très profonde » ou « La perfection complète de la sagesse primordiale de la phase d'achèvement ») qui est considéré comme le plus suprême parmi tous les Yanas (véhicules). Il incarne l'essence même des enseignements tantriques et, en tant que pratiques du Dzogchen, sont uniques dans la lignée Drikung.

Rinchen Phuntso Rinchen Phuntsog (1509-1557), le 17ème détenteur de la lignée et découvreur de ce terma du Yang Zab,

composa inlassablement des textes, lesquels, hautement appréciés de l’école Nyingmapa, furent inclus dans leur collection de tantras. Le Yang Zab a été transmis sans interruption à travers la lignée Drikung jusqu'à aujourd'hui.

Le processus visionnaire par lequel Rinchen Phuntsog a révélé ses propres enseignements du Yang Zab était remarquablement similaire au cycle du Khandro Nyingthig (« L’Essence du cœur de la Dakini »), d’autant plus que ces deux cycles Dzogchen ont été découverts directement dans la même grotte près de Drikung Thil. Ces deux cycles représentent une vision très profonde de la nature même de la réalité telle qu'elle est présentée dans la tradition Dzogchen. Il s'agit d'une occasion rare d'étudier et de pratiquer ce qui compte certainement parmi les techniques de méditation les plus uniques et les plus précieuses sur la nature de la réalité.

© Centre Bouddhique Lungta 2012

  • Facebook Social Icône